organiser evjf a barcelone

Organiser un EVJF à Barcelone – Idées EVJF à Barcelone

Bonjour les filles. Si vous vous retrouvez comme moi l’année dernière à organiser un EVJF à Barcelone, cet article est fait pour vous. 

Je vais essayer de vous décrire au mieux toutes les idées EVJF à Barcelone pour que votre enterrement de vie de jeune fille se déroule du mieux possible et éviter les mauvaises surprises.

  1. L’organisation de votre EVJF à Barcelone
  2. Où dormir et où manger à Barcelone ?
  3. Où sortir le soir à Barcelone?
  4. Quelles sont les meilleures activités EVJF à Barcelone?
  5. Les meilleures idées EVJF à Barcelone
  6. Combien coûte un EVJF à Barcelone?
  7. Nos conseils pour votre EVJF
  8. Témoignage de mon EVJF

Organiser un EVJF à Barcelone : le choix de cette destination

 

L’année dernière donc, en tant que demoiselle d’honneur attitrée, j’ai eu la lourde tâche d’organiser l’EVJF à Barcelone (et oui, on ne dit plus enterrement de vie de jeune fille, c’est has been)  de Solène, ma meilleure amie. 

J’ai choisi Barcelone comme destination pour de multiples raisons. Tout d’abord parce que Solène n’y avait jamais été et moi non plus d’ailleurs. On entend tout le temps parler de cette ville et c’était l’occasion de la découvrir. 

Ensuite parce qu’il y a de très nombreux vols pas chers pour cette destination (nous partions de Paris et deux autres participantes partaient de Lyon et de Nantes). Les vols n’étaient d’ailleurs vraiment pas cher. 

Enfin, parce que nous voulions une destination EVJF au soleil/plage après ces 5 mois de mauvais temps en France. Pour info, l’enterrement de vie de jeune fille se déroulait au moi de mai.

organiser un evjf a barcelone

Où dormir pendant un EVJF à Barcelone?

 

Il existe de nombreuses options d’hébergement lorsque vous souhaitez organiser un EVJF à Barcelone. La vie y est très chère contrairement à ce que l’on penser. Voici une liste des offres de logement du moins couteux au plus onéreux :

  • Les auberges de jeunesse : C’est la solution économique. En vous tassant dans un dortoir de 12, cela vous reviendra à environ 40 euros par personne pour deux nuit. À ce tarif, les toilettes et les douches sont communes.
  • Les appartements (c’est l’option que l’on a choisie). Nous étions 8 et nous avions 3 chambres et un canapé lit dans le salon. On a super bien rigolé toutes ensemble. Le petit point négatif : une seule salle de bain. Je vous laisse imaginer la perte de temps le matin. Coût : environ 100 euros chacune.
  • La location de villa : Quand on est plus de 10/12 cela reste une option d’hébergement pas cher pour un EVJF.  Pour 100 euros chacune vous pourrez trouver une villa un peu excentrée. Top pour les petits déjeuners dans le jardin.

Les hôtels : C’est la solution la plus chère, surtout en mai ou juin à Barcelone. Comptez environ 200 euros la nuit dans un hôtel du centre ville. L’avantage ce sont les petits déjeuners et les prestations de l’hôtel (piscine, spa, bar…). Par contre c’est dommage car on est pas toutes ensemble.

organiser un evjf a barcelone

Où manger pendant un EVJF à Barcelone?

 

Pour manger pendant un EVJF à Barcelone vous n’aurez que l’embarras du choix. Je ne vais pas pouvoir vous faire une liste des 7000 restaurants de la capitale Catalane mais je vais essayer de vous donner les bons conseils pour bien manger.

 

Tout d’abord, évitez les zones trop touristiques pour vos déjeuners et dîners. La plage et le quartier Barceloneta, Plaça catalunya, le quartier Gotico sont des zones à éviter pour ne pas se retrouver à payer 30 euros pour des tapas sur du pain dur et des paellas surgelées. 

 

Mes quartiers préférés pour manger : le quartier de Gracia, plus au nord, pas trop de touristes et de belles places avec de nombreux petits restaurants. Le quartier du Born ou vous dénicherez de super petits restos typiques dans les petites ruelles. 

 

La meilleure paella : des catalans nous ont indiqué ce restaurant de paella en bord de plage : Escriba. La meilleure paëlla de ma vie ! 

Brunch and cake pour un super brunch (c’est une chaîne, il y en a plusieurs).

El Nacional pour un déjeuner atypique sur le paseo de Gracia.

Un conseil : quelque soit le quartier où vous vous trouvez, ne choisissez jamais un restaurant avec des rabatteurs qui vous parlent en anglais. C’est l’arnaque assurée.

organiser evjf barcelone

Où sortir pendant un enterrement de vie de jeune fille à Barcelone?

 

Je ne vais pas vous mentir, Solene et moi ne sommes pas trop fans des boîtes de nuit mais EVJF oblige, on a fait un effort et on a un peu abusé le samedi soir.

Ce que l’on préfère ce sont les petits bars avec de la bonne ambiance, des bons mojitos et de la musique pas trop forte. SI vous aussi vous aimez ce type d’ambiance, vous trouverez votre bonheur dans le vieux quartier du Born. Beaucoup de terrasses, de bars à thèmes et de gens qui font la fête.

Deux bars que l’on a beaucoup aimé : Le numéro 9 et le Mr Robinson. Bonne ambiance assurée!!!

Pour la boite de nuit on nous avait conseillé soit l’Opium soit le Bling Bling. Le nom de la deuxième ne nous tentait guère donc nous sommes allées à l’Opium. J’avais l’impression de me retrouver dans une énorme boîte d’Ibiza : grandes salle, terrasse immense sur la plage, espaces VIP avec magnums de champagne…on est parti au bout de 20 minutes. Bonne surprise : à quelques pas de là : le Carpe Diem. Beaucoup plus petit et plus sobre que l’Opium, ce club nous a convenu à toutes. Les consommations sont chères mais l’ambiance est bonne et la musique plus select. La vue sur la plage est magnifique.

 

idées evjf barcelone

Que visiter à Barcelone pendant un EVJF?

 

Barcelone regorge de belles choses à voir. Nous étions arrivées tôt le vendredi (merci les RTT) et donc nous avions convenu de visiter un maximum de choses ce jour là. En plus il faisait très beau. (Pensez à bien choisir vos dates quand vous êtes sur le point d’organiser un EVJF à Barcelone car il y a des mois (comme en avril) où il pleut beaucoup.)

 

Alors 2 choses à voir absolument :

  • Le parc Guëll : sur les hauteurs de Barcelone, cet immense parc réalisé par Gaudi vous en mettra plein la vue. Superbe ! 

Bon plan : En passant par l’entrée de droite, vous ne paierez pas le ticket d’entrée ;).

  • La Sagrada Familia : Bon alors là, croyante ou pas, ça fait un choc. Que ce soit de l’intérieur ou de l’extérieur je vous promets que vous n’aurez jamais vu une telle beauté d’architecture. Immense !

Bon plan : Réservez vos billets à l’avance pour ne pas faire la queue (2 heures)

Et quelques autres belles surprises : La Casa Battlo, le musée Picasso, le Parc d’Horta, la colline de Montjuic le camp Nou, le quartier gothique, le paseo de Gracia, etc…

Vous ne pourrez bien entendu pas visiter tout cela à pied alors un bon conseil : utilisez le bus touristique qui vous mènera partout !

 

activite evjf a barcelone

  Quelles sont les meilleures activités EVJF à Barcelone?

 

Il y a des dizaines et des dizaines d’activités EVJF à Barcelone. Je ne vais pas toutes vous les lister car franchement, lorsque je cherchais, j’ai du en trouver plus de cent ! Je vais vous en citer quelque-unes que l’on m’avait recommandées sur d’autres blogs et dans des magazines ainsi que celles que nous avons testées. Voici les 5 meilleures activités pour un EVJF à Barcelone :

 

Le shooting photo EVJF de mode :

Organiser un EVJF à Barcelone sans faire un shooting photo ne serait pas un enterrement de vie de jeune fille réussi.  Sans aucun doute la meilleure activité de notre week-end. On a passé un super moment avec la photographe, on a beaucoup ri et on a reçu des photos vraiment spectaculaires. On m’avait beaucoup de bien sur cette agence spécialisée, je la recommande vivement : SHOOTING EVJF. Regardez leur magnifique Instagram. (on est dessus avec les filles ;)). Un conseil : faite la séance photo EVJF  en fin de journée si ils ont des disponibilités, c’est le must pour la lumière. Prix : entre 20 et 30 euros par personne.  L’activité à réserver au plus vite si vous êtes entrain d’organiser un EVJF à Barcelone

 

Le SPA Aire :

Grand moment de détente le dimanche matin. Ce Spa situé dans le quartier du Born est super beau, super grand et il y a de très nombreux bains. Thé et eaux fruitées à volonté : un super moment de bonheur et de partage avec les filles. Pour la petite “resaca” (gueule de bois en Espagnol) de Solène, ce fut parfait ! Vous pourrez facilement réserver votre SPA à Barcelone en ligne ou auprès des agences spécialisées en enterrements de vie de célibataires.

 

Le cours de cuisine :

On avait opté pour cette activité EVJF car Solene adore cuisiner. L’activité a duré super longtemps, environ 3 heures. On a préparé un paella, du Fideua (spécialité catalane à base de petites pâtes) et des mojitos (sans alcool). On a dégusté tout cela avec du vin Catalan (avec alcool ;)) et pour finir une crème catalane (style crème brulée mais en moins bon pour être honnête). Environ 50 euros par personne, déjeuner et boissons comprises. 

 

Le cours de paddle :

Malheureusement on a dû l’annuler au dernier moment à cause du mauvais temps mais c’est dommage car j’avais vraiment envie d’essayer. Pour celles qui ne connaissent pas, ce sont des grandes planches de surf sur lesquelles on se tient debout et on avance en pagayant. Ce sera pour la prochaine fois. Tarif : environ 20 euros par personne auprès des agences spécialisées.

 

Le cours de Flamenco.

Bon là, il faut le dire, je suis nulle en danse. Mais avec les quelques verres de vin précédemment évoqués, j’ai été morte de rire toute la session. Je recommande cette activité plus pour le folklore que pour ce que vous allez vraiment en retenir. Mais bon : de super souvenirs !

 

Voilà pour nos activités. Vous en trouverez de nombreuses autres sur les sites spécialisés mais je pense que ce sont celles qui correspondaient le mieux à Solène car elle voulait quelque chose de tendance et relax.

 

D’Autres activités de jour et activités de nuit que vous trouverez sur les sites spécialisés :

  • Croisière en catamaran ou catamaran Party
  • Pole dance ou cours de danse
  • Visite guidée de la ville à pied
  • Découverte de la ville en vélo
  • Party bus
  • Atelier cocktail
  • Dégustation de tapas
  • Tournée des bars et boites de Barcelone
  • Chasse au trésor
  • Activités nautiques (paddle surf, banane tractée, jetski…)
  • Dégustation de vin
  • Cours de danse flamenco
  • Shooting photo en studio
  • Visite du camp nou (le stade du fc barcelone)
  • Visite en bus touristique
  • Fish spa

Vous trouverez des centaines d’activités EVJF originales à Barcelone. Il faudra cependant toujours bien penser au profil de la future mariée avant de réserver.

activités evjf barcelone

EVJF Barcelone : mes meilleurs souvenirs

 

Tout le week-end bien sûr. Le simple fait d’être avec toutes les filles et de passer ce week-end entre nous ça a été fabuleux. Organiser un EVJF à Barcelone a été une super idée. On n’avait jamais pu se retrouver toutes ensembles sans les garçons du fait que nous habitons toutes dans des villes différentes alors se retrouver comme ça à l’étranger c’était du pur bonheur. 

Pour ce qui est de Barcelone, mes meilleurs souvenirs sont essentiellement le shooting photo (énorme), notre balade sous une impressionnante averse de pluie le samedi après-midi, les fou-rires pendant le cours de danse et nos réveils toutes ensemble après des nuits très courtes.

 

Shooting photo EVJF Barcelone

Barcelone : mes déceptions

 

Je n’ai pas été subjuguée par Barcelone. La ville est belle et on sent qu’elle devait être idéale il y a quelques années mais j’ai vraiment eu l’impression d’être une touriste au centre d’un parc d’attractions. Il fallait faire tout le temps attention à nos sac et nos téléphones, bien vérifier les notes des restaurants et des bars, repousser 50 mecs en chaleur dont 49 étaient des Français en week-end à Barcelone et la plage est un véritable dépotoir dans lequel vous vous faites emmerder toutes les deux minutes pour vous obliger à acheter des mojitos, bières et autres paréos.

Organiser un EVJF à Barcelone est donc une super idée mais il faudra cependant prendre quelques précautions sur place.

 

Combien coûte un EVJF à BARCELONE?

 

 

Vous vous demandez quel est le prix d’un EVJF à Barcelone? Tout dépendra bien entendu des prestations que vous choisirez.

Si vous choisissez de dormir dans un appartement et de ne pas sortir à chaque repas au restaurant. L’essentiel des dépenses se situera sur les activités et les transports.

Le budget moyen pour organiser un EVJF à Barcelone est de 500 euros. Il variera bien entendu en fonction du nombres et du type d’activités EVJF que vous aurez choisies.

 

Il est possible de faire un EVJF pas cher à Barcelone en suivant ces conseils :

  • Réservez vos billets d’avion bien à l’avance
  • Tentez de trouver un appartement pas cher sur un groupe facebook comme “Les français et francophones de Barcelone”.
  • Préparez vos repas dans votre appartement
  • Évitez les zones touristiques très chères
  • Réservez votre shooting avec Photographe EVJF

 

 

Organiser un EVJF à Barcelone : quelques conseils avant de partir

 

Quelques conseils de dernières minutes  si vous avez fait le choix d’organiser un EVJF à Barcelone  :

  • Prenez le moins d’affaires possibles avec vous lorsque vous vous baladez
  • Prévoyez un dépassement de budget car Barcelone est chère
  • N’allez pas sur les plages du centre, prenez le bus ou le métro et éloignez-vous
  • N’achetez jamais de boissons sur la plage ou dans la rue aux vendeurs à la sauvette
  • Faites attention à vous lorsque vous sortez de discothèque sur la plage
  • Ne prenez JAMAIS les Ramblas la nuit
  • Ne critiquez pas les Catalans ou leur souhait d’indépendance (même si vous pensez que c’est ridicule)
  • Pensez à commander des accessoires EVJF pour le shooting photo
  • Si vous avez un peu de budget, foncez sur les tee-shirts EVJF de la collection JE T’ADORE ,ils sont magnifiques ! 

 

Allez les filles. Je vous souhaite un excellent EVJF à Barcelone ! 💋

Plutôt tentés par un EVJF à Madrid ? Suivez le guide : https://www.photographe-evjf.com/organiser-un-evjf-a-madrid/

TÉMOIGNAGE 

Organiser un EVJF à Barcelone n’est pas une chose facile comme vous l’avez vu. La ville de Barcelone est idéale pour organiser un enterrement de vie de jeune fille. Avec ses activités nocturnes, ses meilleurs restaurants, sa tournée des bars. Mais elle réserve parfois, comme toute grande ville, son lot de désillusions. Voici pour terminer et  vous divertir, le récit très atypique d’une participante qui a vécu l’enfer lors d’un enterrement de vie de jeune fille à Barcelone. 

LE PIRE EVJF À BARCELONE

 

 

Mon pire EVJF : Comment j’ai vécu l’enfer lors d’un week-end EVJF

Sur la toile on lit régulièrement des témoignages racontant les anecdotes d’EVJF de rêve vécues par de nombreuses blogueuses. Mais les participantes aux enterrements de vie de jeune fille ne relatent que très rarement les mauvaises expériences. Voici pour vous les filles le récit du purgatoire que j’ai vécu le week-end dernier lors d’un EVJF à Barcelone. J’espère qu’il vous aidera à ne pas commettre les mêmes erreurs lorsque votre meilleure amie vous choisira comme demoiselle d’honneur et que vous devrez organiser son EVJF à BARCELONE.

Le contexte

Marine est une amie d’enfance avec qui nous avons vécu de super moments lorsque nous étions adolescentes. Une amitié sincère que nous avons vécue jusqu’à nos 19 ans, âge auquel elle a quitté Paris pour rejoindre la côte d’azur. Les 10 dernières années je ne l’ai presque pas revue mises à part les quelques fois où je me rendais à Nice pour le travail. Nos chemins, nos vies, se sont séparés mais j’étais très heureuse de recevoir cette invitation pour son EVJF, cela serait l’occasion de se remémorer cette période pendant laquelle nous étions très soudées.

J’ai reçu l’invitation de la part de Constance, une de ses amies Nicoises que je ne connais pas.  Je dois le dire, elle a mis beaucoup d’énergie dans l’organisation de l’EVJF à Barcelone car j’ai du recevoir plus de 30 mails et 500 messages whatsapp avant le jour J. Tant mieux me disais-je, au moins cet enterrement de vie de jeune fille à Barcelone sera bien organisé. 

La destination choisie était Barcelone donc et le budget (imposé) de 650 euros par personne “tout compris”, disait-elle. C’est un gros budget pour un EVJF mais bon, je n’étais pas partie en vacances depuis longtemps et j’avais vraiment besoin d’air. De plus, j’étais la seule fille qui ne faisait pas partie de leur “bande” actuelle. Je me voyais mal commencer notre relation en essayant de négocier le budget.

J’ai donc accepté l’offre de Constance sans poser de questions et j’ai préparé ma valise.

Le jour du départ 

 

 

 Le départ pour mon EVJF à Barcelone

 

Elles partaient toutes de l’aéroport de Nice et moi de Roissy. Nous avions fait en sorte que nos vols arrivent à peu près à la même heure pour prendre ensemble des taxis à l’aéroport de Barcelone. Mon arrivée était prévue pour 9h10 et leur vol à 8h45. Marine avait dormi la veille chez Constance et la destination était une surprise pour elle.

 

Levée à 4h30 pour mon vol de 07h25, j’étais bien sûr assez fatiguée à mon arrivée à Barcelone mais excitée à l’idée de découvrir cette ville que je ne connaissais pas et de revoir Marine bien entendu. 

Arrivée dans le terminal, j’ai envoyé un whatsapp à Constance pour savoir où elle m’attendait et je me suis empressée de commander un café pour me redonner un peu d’énergie. 20 minutes se sont écoulées avant que je ne prenne l’initiative d’appeler Constance, voyant qu’elle en répondait pas à mon message. Répondeur ! Sans doute leur avion a t-il du retard alors je suis allé au centre d’information de l’aéroport pour me renseigner. Leur avion était bien arrivé à l’heure. 

Cela faisait maintenant une heure que j’avais atterri quand enfin mon téléphone sonna. C’était Constance. “Trop désolée ma belle, on était mortes de fatigues et pas fraîches en arrivant alors on a pris un taxi et là on est arrivé à l’appart. Je t’envoie l’adresse, tu nous rejoins, il y a des transferts aéroport tous les quarts d’heure?”. 

Vous pouvez facilement imaginer ce que j’ai ressenti à ce moment là, entre sensation de dernière roue du carrosse que l’on oublie, énervement de ne pas avoir été prévenue, lassitude d’avoir perdu une heure à l’aéroport. Bref, ça commençait bien !

Je pense que j’ai relu ce message 20 fois tout au long du trajet en taxi qui me mena à l’appartement. Le point d’interrogation en fin de message m’énervait encore plus “ tu nous rejoins?” . Bah non connasse, je vais me faire mon week-end EVJF toute seule de mon côté. Voyons, bien sûr que je vous rejoins, je n’ai pas trop le choix d’ailleurs.

 

 

 L’arrivée à l’appartement 

 

Arrivée à l’appartement et déjà délestée de 35 euros de taxi, j’ai été accueillie par une des filles, Joy, qui me semblait pas tout à fait dans son assiette. “Marine c’est ça ? Désolée pour l’aéroport, on a pris une énorme cuite hier soir à Nice et du coup on voulait vitre rentrer à l’appart pour dormir un peu. Je vais me coucher, on se voit tout à l’heure

 

J’étais sur le cul ! Elles avaient toutes picoler la veille et elles étaient couchées quand je suis arrivée. Je ne vais pas m’étendre sur ce point mais franchement c’est pas cool. Je me suis levée super tôt pour profiter à fond de ce séjour et là tout le monde dort. Super ! J’ai posé mes affaires sur le seul lit qui restait disponible et que je supposais donc être le mien. Il y avait deux autres filles dans la chambre et toutes leurs affaires étaient éparpillées sur le sol. Louer un appartement  pour un EVJF à Barcelone c’est une bonne idée mais un peu de respect s’impose. J’adore! 

 

Premiers contacts avec les filles

 

Je suis alors allée me balader dans le quartier. L’appartement était bien placé, dans le quartier de l’Eixample, et j’ai pu découvrir le Paseo de Gracia et la casa batlló. Un peu de culture ne me fera pas de mal car j’ai bien l’impression que ce ne sera pas le thème de cet EVJF à Barcelone. À tous les coups elles vont m’imposer un cours de pole dance ou autre strip tease à vomir.

 

Je suis rentrée à l’appartement vers midi. Deux filles étaient dans la cuisine et une prenait sa douche. On a commencé à discuter, sympas, puis Constance s’est enfin levée et a apparu dans la cuisine : “Putain Marine, je ne savais pas que tu venais. Tu viens d’arriver ? Tu as apporté Molly avec toi ?” Les deux autres filles se sont éclatées de rire. Pour la petite histoire, quand j’étais ado, j’ai eu des soucis urinaires (et je n’en ai pas honte) et je devais systématiquement porter une protection assez désagréable que j’appelais “Molly” pour minimiser l’importance du ridicule.

Super accueil! Elle avait dû raconter cette histoire à toutes les filles donc je me suis doutée que ma venue à son EVJF n’était sans doute pas une surprise pour elle. 

 

Le week-end commençait…

Barcelone : un parc d’attractions !

 

Une fois toutes les filles levées, les présentations faites et les douches prises, il était déjà 15h quand on est sorti de l’appartement. La décision prise à l’unanimité fut d’aller manger des tapas sur les Ramblas. Je ne suis peut-être jamais venue à Barcelone mais je suis assez informée pour savoir que c’est le pire endroit où aller manger, un vrai piège à touristes. Je me suis cependant rangée à la décision de toutes les filles. 

 

Tout au long de ce week-end EVJF à Barcelone, je n’ai vécu que des expériences négatives avec les autres participantes. Constance était imbuvable peut-être parce qu’elle buvait tout le temps. Marine m’est apparue comme une inconnue, elle avait totalement changé et je ne reconnaissais pas du tout ma fidèle amie de l’adolescence. Je suis en couple depuis 5 ans et je n’avais pas du tout envisagé un week-end où le mot d’ordre serait de draguer des mecs. Il fallait s’habiller le plus court possible et se mettre minables à coups de mojitos et autres tequilas. Pas mon truc !

Je me suis peu à peu mise à l’écart du groupe et cela m’a valu de passer pour la “relou” du séjour. 

 Un après midi sur les Ramblas

 

Le vendredi après-midi nous l’avons passé sur la terrasse du même bar où les filles se sont enfilés des verres toute la journée. Une bande de Français se sont greffés à nous et franchement, je regrettais déjà d’être venue. Se déplacer à Barcelone pour se mettre à une terrasse à picoler et discuter avec des Français super lourds (ils avaient aussi eu l’idée d’organiser un enterrement de vie de garçon à Barcelone). Super !

Vers 19h, Constance, qui s’était auto-proclamée chef, décida de rentrer à l’appartement pour se préparer pour la soirée, bar et discothèque en prévision. J’hallucinais. Le week-end allait se résumer à ça, boire et se préparer pour draguer. 

 

Je ne vais pas vous raconter en détail tout le déroulé de ce week-end EVJF à Barcelone mais vous en aurez compris les grandes lignes.

 

Au delà de cette horrible sensation d’avoir fait une grosse erreur en venant à cet EVJF, mon sentiment de dégoût s’accentuait au fur et à mesure que je découvrais la ville. Barcelone c’est un véritable parc d’attractions pour touristes. Tout y est cher, la plage est super sale, on se fait emmerder tout le temps et il y règne une insécurité pesante. Il faut sans cesse faire attention à son sac, à ses poches, à réviser les notes des restaurants, des bars. Il faut éviter certains quartiers le soir (voire la journée) comme le Raval, les Ramblas ou encore la plage de la Barceloneta. 

Bref, rien à voir avec ce que je m’imaginais. Et je n’étais pas au bout de mes surprises.

 La goutte d’eau qui a fait chaviré mon EVJF à Barcelone

 

Le vendredi soir : première soirée de mon EVJF à Barcelone

Le vendredi soir nous sommes sorties boire des verres (bien entendu) dans quelques bars du quartier du Born (un super quartier de Barcelone) . Puis nous sommes allées en boîte de nuit. Je trouvais cela un peu abusé d’y aller dès le vendredi surtout que le lendemain nous avions des activités de prévues. En plus nous nous étions levées très tôt le matin (enfin surtout moi car elles avaient fait une bonne sieste le matin).

Je suivis bien entendu le groupe et quelle fut ma surprise de voir que Constance avait invité les gars de la terrasse à nous rejoindre. La soirée fut, je peux le dire, merdique ! Les filles n’ont pas arrêté de chauffer le groupe de Français, deux d’entre elles sont d’ailleurs parties avec des mecs vers 2h du matin. Marine n’était pas en reste non plus et se prenait pour la reine du dance floor . Sa mini jupe laissait entrevoir son string à chaque mouvement de bassin. J’adore !

Je me résignais à rentrer à l’appartement, c’en était trop pour moi.

La discothèque dans laquelle nous étions s’appelle l’Opium et se situe sur la plage. J’en ai donc profité pour me poser dans le sable et appeler mon mec, en pleurant (la fatigue et l’alcool aidant), pour lui raconter mon calvaire.

Pendant même que je discutais avec lui, deux mecs se sont assis à côté de moi et l’un d’entre eux a posé son bras autour de mon cou. J’ai alors explosé et je me suis totalement lâchée sur lui à coups d’insultes et de gros mots à moitié en Anglais et en Espagnol (ça ne devait pas vouloir dire grand chose mais au moins ils se sont barrés).

Je suis restée avec mon mec au téléphone jusqu’à être rentrée dans l’appartement. 

Heureusement les deux autres filles n’avaient pas ramené leurs conquêtes ici. J’étais seule et je me suis couchée directement. 

 Le samedi matin : réveil douloureux 

Ce n’est que vers 7h du matin que je me suis réveillée. Les filles venaient de rentrer et elles faisaient un bruit pas possible en se préparant des pâtes dans la cuisine. Elles chantaient (hurler plutôt) et ne faisaient que rire en déblatérant des blagues de cul de très mauvais goût. J’ai failli exploser de colère mais je me suis ravisée et suis retournée me coucher pour essayer de me calmer.

Second réveil : 10h. Tout le monde dormait bien entendu.

Je suis allée dans la cuisine pour me faire un petit déjeuner et bien sûr, il n’y avait plus rien. Elles avaient tout mangé et la cuisine était dans un état lamentable. J’ai failli me mettre à faire le ménage puis je me suis dit que ce n’était pas à moi de le faire. Je suis descendue à une petite terrasse en bas de l’appartement et je me suis commandée un petit brunch à prix réduit. À ne pas refaire !

 

Vers 11h30 je suis rentrée pour les réveiller car nous avions une sortie en Catamaran de prévue à 14h. Il fallait se dépêcher. À ma grande surprise elles étaient déjà toutes levées et avaient nettoyé la cuisine. Constance avait l’air assez mal à cause des excès de la veille et je ne vous cache pas que j’en éprouvais un certain plaisir. 

 Le samedi après-midi : le pire moment de mon enterrement de vie de jeune fille à Barcelone

 

À 13h15 tout le monde était prêt et on se prépara alors à partir. C’est à ce moment que le couperet tomba ! 

En cherchant ma carte d’identité dans mon sac, je me suis rendue compte que mon portefeuille avait disparu. Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre que pendant qu’un des mecs détournait mon attention en posant son bras sur mon épaule la veille, l’autre avait glissé sa main dans mon sac pour y subtiliser ma pochette.

Je me suis alors effondrée. CB, permis, carte d’identité, carte vitale, argent, tout était perdu. 

Vint alors la phrase qui tue de la part de Joy : “Tu devrais foncer porter plainte à la police, c’est le plus important, tu nous rejoindras après le Cata”.

 

Aucune d’entre elles ne s’est proposée de m’accompagner, personne n’a émis l’idée d’annuler le Catamaran, elles ont juste ajouté “appelle quand tu es sortie et on te dira où on est”. 

4 heures ! C’est le temps que je suis restée au commissariat pour porter plainte. Ils m’ont dit qu’ils recevaient plus de 300 plaintes par jour et que mes chances de retrouver mes papiers étaient très proches de zéro. Les endroits les plus chauds étant les abords des Ramblas et les plages de Barcelone me disaient-ils. Heureusement ils m’ont rédigé un papier officiel pour que je puisse reprendre l’avion le lendemain. 

En sortant donc, j’ai appelé Constance pour les retrouver. Il était 17h45 quand je les ai rejoins dans un bar de plage. Elles m’ont raconté qu’en fait elles sont arrivées en retard à la catamaran party et qu’elles avaient donc passé l’après-midi à la  mer. J’ai eu à peine le temps de boire un verre qu’elles se sont levées à toute allure . Nous étions en retard pour le shooting photo qui avait lieu dans le parc de la Ciutadella.

 

 Le shooting photo EVJF

 

Ça aurait pu être le meilleur moment de ce week-end EVJF à Barcelone si les filles n’avaient pas été, à nouveau, insupportables. Elles n’écoutaient rien de ce que disait le photographe, se prenaient tout le temps en selfie. Elles ont même osé montrer leur seins sur quelques prises de vue. J’avais honte. J’ai, de mon côté, beaucoup discuté avec la photographe pour essayer de la mettre à l’aise. Elle ne semblait pas gênée, elle avait l’habitude me disait-elle tout en précisant cependant que ce groupe était assez “hors normes”. Elle était super sympa et je ne m’attendais pas à ce que les photos EVJF soient aussi belles après une telle hécatombe. Bravo à toi, Kathy, tu as été très pro !

 

En fin de shooting, nous sommes rentrées à l’appartement et c’est là que tout a dégénéré. Constance a voulu faire les comptes car c’est elle qui réglait tout depuis notre arrivée. Elle m’a alors sorti que je lui devais 85 euros de plus pour la note de la veille sur les Ramblas. Elle avait tout divisé par 8 (le nombre que nous étions moins Solène). Seulement moi je n’avais bu qu’une bière et mangé que quelques tapas la veille. L’essentiel de la note était du aux quantités de mojitos et autres tequilas qu’elles avaient bues. Je refusais alors de payer, surtout que j’avais déjà dépensé beaucoup plus que prévu et que je n’avais même plus mes papiers.

 

 

La crise de nerf

 

Elle a alors totalement perdu la tête, elle s’est mise à hurler et me dire que j’avais été un boulet tout le week-end. Me cria que je n’étais pas du tout dans l’esprit du groupe. Que c’était elle qui avait choisi d’organiser cet EVJF à Barcelone et que je mettais une mauvaise ambiance. 

 

Il ne m’en fallut pas plus pour retourner dans ma chambre et faire mes valises. 10 minutes plus tard, je me retrouvais en bas de l’appartement, plus un centime en poche et aucun papier.

 

Mon mec, génial, me consola alors que j’étais de nouveau en pleurs au téléphone. Il s’occupa de tout et 20 minutes plus tard je recevais une confirmation de réservation d’une chambre d’hôtel, dîner et petit déjeuner inclus. Merci mon amour !! Merci !

Le positif

 

21H30, dans ma chambre d’hôtel, j’avais repris des forces après une bonne douche et un super dîner dans la chambre. Je me voyais mal passer ma dernière nuit à Barcelone à l’hôtel et j’ai alors envoyé un message à Kathy, la photographe, avec qui je m’étais si bien entendu. 

Elle m’a donné rendez-vous dans un bar avec des amies espagnoles à elles et j’ai passé une super soirée. 

L’endroit dans lequel nous étions, dans le quartier de Gracia, n’avait rien à voir avec la veille  et la mauvaise ambiance du bord de mer. C’est là où se trouvent les meilleurs bars et boites de Barcelone. Pas un touriste, pas une seule mésaventure. Les filles étaient super sympa et elles faisaient beaucoup d’effort pour parler lentement et essayaient de dire quelques mots en Français.

 

Kathy m’a parlé de son travail au sein de l’agence Photographe EVJF, de son expérience à Barcelone, de sa tristesse à voir comment la ville avait changé ces dernières années. 

Elle comprenait mon ressenti et elle-même songeait à quitter la ville après y avoir vécu 10 ans. 

 

Nous nous sommes quittées vers 3h du matin, après une soirée exceptionnelle. Le lendemain, après un bon petit-déjeuner et un spa relaxant à l’hôtel, je repris mon avion de retour vers Paris. Pas d’imprévu si ce n’est un petit retard. 

Je rentrais chez moi, dégoûtée par mon expérience que je relativisais cependant grâce à mes rencontres de la veille.

 Conclusions de cet EVJF organisé à Barcelone

 

Voilà les filles, j’espère que cette expérience vous sera utile et qu’elle vous aidera si vous devez un jour organiser un EVJF à Barcelone. Le choix des participantes, la date, le choix des activités, le budget et le profil de chacune sont autant d’éléments à prendre en compte. Ça évite d’avoir de mauvaises surprises.

Bien entendu mon expérience est très rare, j’avais déjà participé à des super séjours EVJF à Deauville ou à Milan par exemple. Cela reste en général un excellent moment entre amies. 

 

Merci pour votre lecture.

 

 P.S : Je remercie chaleureusement Kathy et le site web Photographe EVJF. J’embrasse très fort Bastien, mon mec, que j’aime fort. Je souhaite le meilleur à toutes celles qui voudront organiser un EVJF à Barcelone, une ville magnifique. 

 

 EN CADEAU

 

Voici pour vous un petit planning à télécharger pour organiser un EVJF parfait :  

CLIQUER ICI POUR RÉCUPÉRER LE PDF

organiser enterrement de vie de jeune fille Barcelone

4 réflexions au sujet de « Organiser un EVJF à Barcelone – Idées EVJF à Barcelone »

Laisser un commentaire